AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'homme qu'il était

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: L'homme qu'il était   Ven 30 Avr - 9:46

Titre: L'homme qu'il était
Rating: Disons PG-13 pour être sûr
Genre: Angst, H&C
Résumé: Shane voudrait que son frère laisse tomber Nick, Nick voudrait qu'Alex demande à sa soeur de déménager, et l'inspecteur Yates aimerait changer de coéquipier. Mais la vie n'est pas si simple. Histoire sur fond d'enquête policière.


bonne lecture




Quand son frère s’enferma dans sa chambre, claquant la porte derrière lui, elle ne s’étonna même pas, même plus.

« Qu’est ce que tu as encore fait ? » Lança-t-elle à son beau frère, sans aucun effort pour cacher sa colère envers son interlocuteur.



Nick se contenta de hausser les épaules, et de fuir le regard de Shane. Il ne s’était jamais entendu et ne faisait aucun effort quand Alex n’était pas là. Nick avait accepté que la sœur d’Alex s’installe avec eux le temps pour elle de retrouver un appartement, deux ans plus tôt, et comme elle n’en cherchait pas particulièrement, elle était toujours là. Mais Alex ne voulait pas la mettre dehors, c’était sa sœur et elle ‘sortait d’une rupture difficile’.

Mon œil pensa Nick, il avait déjà eu des ruptures difficiles, et il lui avait fallu moins d’une semaine et quelques gueules de bois pour aller mieux.



« Tu peux dire ce que tu veux, mais tu peux pas être amoureux et te foutre de lui à ce point. »

« Pourquoi pas, de toute façon c’est pas comme si tu pouvais y faire quelque chose ? » Demanda Nick, provocateur.



Non, elle ne pouvait pas, et elle le savait. Dès qu’elle abordait le sujet Nick avec Alex, il se mettait en colère lui demandant d’être plus compréhensive. D’ailleurs, il avait exactement le même comportement avec Nick dès qu’il s’agissait d’elle. Alors il avait simplement décidé tous les deux de faire semblant, et d’arrêter d’aborder le sujet. Donc, non elle n’allait rien faire, et regarder son frère continuer à détruire sa vie avec lui.



« Tu ferais mieux de dormir sur le canapé » Finit-elle par lancer, avant de sortir.

Elle devait allez bosser, elle prenait son service à trois heure.


Dernière édition par minotaure le Mer 1 Sep - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loni
pour le plaisir
avatar

Nombre de messages : 745
ava : Ash
sign : Ash
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Ven 30 Avr - 10:29

Houlà !
Ca commence fort ...
Une soeur, un frère et un amant, ça doit faire des étincelles.

C'est court, vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A6077Z

avatar

Nombre de messages : 1060
ava : Jo
sign : Jo
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Ven 30 Avr - 10:32

zut mon 1er comm n'est pas passé, bon je disais exactement la même chose que Loni. La cohabitation forcée c'est pas le pied. Ca me rappelle un film dont je n'ai vu que des extraits : "between love and goodbye".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Ven 30 Avr - 11:00

Merci à vous deux.

je mettrais la suite demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Ven 30 Avr - 11:23

Oula, c'est chaud les marrons!
En tous cas c'est un excellent début, j'ai hâte de voir comment va évoluer la situation.
Revenir en haut Aller en bas
lou
Plume de Dragon
avatar

Nombre de messages : 532
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Ven 30 Avr - 13:03

le manque d'intimité c'est un tue l'amour, la preuve....je vois bien alex faire ses bagages et laisser ses deux boulets s'entretuer: sa soeur et son mec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universdragoun.over-blog.com/
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Ven 30 Avr - 20:29

Pas mal l'idée Lou, mais non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Sam 1 Mai - 10:51

Comme nous sommes demain...



Chapitre 1 :



L’inspecteur Yates regarda son collègue mettre à sa bouche la dernière bouché de son beignet. Il n’arrivait pas à comprendre la fascination de James ‘Rod’ Stewart pour ces aliments trop gras et plein de sucre. Des fois, il se disait que son collègue était vraiment un stéréotype ambulant. Fan de rock, on lui avait donné son surnom en honneur à son idole. Aujourd’hui dans la cinquantaine, il venait de divorcer et d’acheter un coupé rouge. Et bien sûr, les gâteaux sucrés qu’il affectionnait tant avait fait pousser son ventre. Mais ça ne semblait pas le déranger, ni lui, ni la minette de vingt ans qu’il voyait en ce moment.



Kim Yates espérait vraiment qu’il ne finirait pas comme l’autre homme. Ni comme celui qu’il avait sous les yeux. L’homme avait été tué, mais « comment » restait la question. Le légiste avait dit que les coups en étaient la cause, mais pour dire ça, pas besoin d’avoir faire dix ans de médecine. Enfin, c’était le même tueur que pour les autres, ça ne faisait aucun doute, et le fait de savoir quel organe avait cédé en premier ne changerait pas.



« Ca fait trois maintenant » fit remarquer Rod.

« Quatre avec le type d’Echo Park » bien qu’il ne soit pas sûr en ce qui concerne Miguel Alvares. Kim soupira, ils étaient chanceux que le FBI n’ait pas encore repris l’affaire. Ou pas, parce que quatre dossiers de moins sur son bureau, c’était toujours ça en moins de paperasse.



« Dis au légiste d’enlever le corps » Finit par lancer Kim à l’assistant, le fait de continuer à regarder le corps ne changerait absolument rien.



« Dix billets qu’il était gay aussi celui » Lança Rod en montrant le portefeuille rose saumon de la victime que le légiste venait de sortir. D’une grande marque, il avait du couter une fortune. « Yates, tu demanderas à sa mère »



Ce dernier soupira, c’était la deuxième chose la plus pénible de cette affaire, après de devoir annoncer à cette pauvre femme la mort de son fils.

Des fois, il s’imaginait comment sa propre mère réagirait. Elle serait surement outrée, et soutiendrait corps et âme que non, son fils chéri n’était pas ‘comme ça’, qu’elle l’avait bien élevé. Si elle savait.



Kim regarda sa montre, il était encore tôt. Autrement dit, ils allaient devoir aller annoncer le décès avant leur pause repas. La vie était vraiment injuste des fois.





Nick se massa l’épaule, le canapé n’était vraiment pas confortable. Il allait falloir qu’il arrête de s’engueuler avec Alex s’il n’avait pas le temps de se faire pardonner avant le soir, ou alors qu’il arrive à avoir la chambre en premier.



Ce dernier était dans la cuisine, en train de manger. Nick s’approcha, et le prit dans ses bras, tout en faisant courir ses mains sur le tee shirt moulant de son amant.

« Je suis désolé, promis ça n’arrivera plus »

« Quoi, les autres mecs ? Me ment pas »

« Non, mais plus quand tu seras là. C’était notre deal non ? Pas quand l’autre est là » lui rappela Nick.



Alex se laissa aller, et Nick su qu’il avait gagné. Shane pouvait dire ce qu’elle voulait, il tenait vraiment à ce mec. Une main passa sous son caleçon, Nick se laissa faire. Il savait qu’il allait déguster, et qu’il ne pourrait rien dire mais c’était pour ça qu’il aimait tellement être avec Alex : pour ses moments là.



Nick arriva en retard au boulot, et il avait toujours mal à l’épaule. Mais pour une autre raison cette fois. Il enfila comme il pu sa blouse de travail et s’installa derrière son bureau. Rien d’extraordinaire ne s’était passé en son absence, alors il se remit au travail : numériser les empreintes digitales, les passer dans les bases de donnés et prévenir l’inspecteur en chef s’il avait une concordance. Au bout de quatre ans, il commençait à bien connaitre les inspecteurs et il avait ses chouchous. Kim Yates faisait partit de ceux-là alors il fit passer son dossier en priorité. En plus, l’inspecteur était sexy, mais casé et fidèle. Enfin, Nick était un homme patient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loni
pour le plaisir
avatar

Nombre de messages : 745
ava : Ash
sign : Ash
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Sam 1 Mai - 11:02

oh ! Un sérial killeur, des inspecteurs blasés dont un gay, des techniciens de labo scientifiques infidèles et des envies de batifoler ...
Tu rajoutes des éléments qui risquent de donner un mélange bien explosif !

el diablo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Sam 1 Mai - 11:40

Doux Dieu du Slash !
Un couple libertin, un inspecteur cliché ambulant (le coupé et la poule ça m'a bien fait rire ça) et un second inspecteur gay et empathique. Quel mélange. Ah et j'ai oublié le tueur en série aussi.

Alors, Alex sera-t-il la prochaine cible du tueur ?
Revenir en haut Aller en bas
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: n   Sam 1 Mai - 11:44

Franchement, vous vous attendiez quand même pas à une histoire sans tueur en série?

Pour le reste, c'est juste mon esprit stressé par les révisions qui parle.

Merci pour vos comm, ils m'ont fait très plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Mer 5 Mai - 10:41

Chapitre 2 :



Shane monta dans la voiture, coté passager. Quand on était une femme dans la police, il y avait certaine chose sur lesquels on ne pouvait rien, et elle le savait. Jimmy était sympa avec elle, et n’avait aucune envie de coucher avec elle alors elle aimait bien patrouiller avec lui. Il était un peu plus loin, en train de discuter avec un inspecteur qu’elle ne connaissait que de nom : Yates. L’homme devait faire un mètre soixante, taille tout à fait normal pour un homme d’origine asiatique, alors qu’à coté de lui Little J faisait un mètre quatre vingt. Son surnom venait du fait qu’il était le dernier d’une famille de huit garçons. Ce n’était pas la première fois qu’elle voyait les deux hommes ensemble, et elle était sûre qu’il y avait quelque chose. Elle avait parié avec Sandy, mais personne n’avait jamais réussi à avoir le dernier mot. Ni elle, ni Sandy, ni aucunes des filles du poste de dispatchage.



Enfin, pour en revenir à son fil de pensée, elle se demanda si la différence de taille ne leur posait pas trop de problème. Si seulement son frère lui avait ramené un type comme Yates au lieu de ce connard de Nick Hooker. Little J revenait, l’air grave.

« Un problème ? » S’inquiéta poliment Shane

« Non c’est bon » Lui répondit son coéquipier, mais elle n’était pas convaincue.





Kim le regarda s’éloigner le cœur lourd. Il n’aimait pas ça quand il était fâché. Mais son patron voulait des résultats et le crédit pour des heures supp avait été débloqué quand la presse avait fait le lien entre les victimes. Maintenant le chef de la police avait peur qu’un sentiment de panique ne s’installe en ville. Apparemment personne n’avait remarqué que toutes les victimes étaient gay… Ou on l’avait oublié afin de faire vendre les journaux.



Enfin, plus de repas dominical chez belle maman qu’il aimait pourtant beaucoup. Au lieu de ça, Rod et ses blagues racistes, et une quantité de dossier.



Rod l’attendait pour visiter l’appartement de la victime, la scientifique était déjà sur les lieux. La scène de crime n’avait rien donné de probant, mais rien d’étonnant quand on savait qu’il s’agissait d’un hôtel de passe. Leur victime Georges Watts devait penser qu’il allait passer du bon temps et au lieu de ça…



Au bureau, l’équipe de crise s’était mise en place, et en temps que plus gradé, Rod avait laissé Kim faire la présentation. L’idée était simple, aucun point commun connu entre les hommes, juste le fait qu’ils étaient tous gay et aimaient les rencontres rapides, les coups d’un soir. Leur suspect était donc probablement un homophobe qui n’avait pas apprécié d’être dragué. C’était pas avec ça qu’ils arriveraient à quelque chose mais c’était tout ce qu’ils avaient.



Dans la voiture de patrouille, Shane scrutait la route de façon machinale mais son esprit était ailleurs.

« Concentre-toi » lui rappelait la voix de son instructeur, « c’est ton esprit et non ton arme qui te maintiendra en vie ». Tous ces principes elle les connaissait par cœur. Le téléphone de Little J sonna encore, et encore une fois il raccrocha un nez de son interlocuteur.



« Ca ressemble à une dispute » fit remarquer Shane

« Parce que s’en est une. Certaines personnes considèrent les promesses comme importante, d’autre moins »

« Je vois le genre. » Shane reporta son attention sur la route.



« T’as pas l’air dans ton assiette non plus »

« C’est le mec de mon frangin, ce connard est pas foutu d’être fidèle et en plus hier il s’est fait un autre type pratiquement sous les yeux d’Alex. Mais Alex veux rien savoir et ça m’énerve qu’il perde son temps avec ce bon à rien. »

« Dans ce cas, il n’y a qu’une chose à faire : ton frangin doit ce faire un autre mec, et s’arranger pour que son pote le sache. Soit il s’en fout, et ton frère doit aller voir ailleurs, ou il est jaloux et ton frère peux lui imposer d’arrêter »

« Oui, surement. Je t’invite ce soir, et tu lui explique ça. Parce que dès que je prononce le Nick, Al’ se renferme. »



Jimmy se marra gentiment. « Ah les frères … Une autre fois peut être parce que ce soir j’aimerais bien profiter de ma moitié. »

Intéressée par plus d’information sur cette « moitié », Shane s’arrangea pour que Little J le comprenne à son comportement. Mais le destin n’était pas son coté : le dispatcheur avait besoin d’eux.« Putain de gosses, ils peuvent pas rentrer chez eux après les cours » râla Jimmy alors que Shane venait de confirmer qu’ils allaient intervenir. Elle détestait ça les disparitions d’enfant, parce que ça allait être à elle et Jimmy de définir s‘il y avait danger et donc installation d’une cellule de crise. En gros, suivant sa décision, ou se gosse serait recherché par ses parents et quelques voisins, ou par tous les moyens dont la police et les médias disposaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Mer 5 Mai - 11:26

Je vais retourner vérifier mais tu nous as bien dit qu'il n'y avait que 4 chapitres, non ?

Parce que du coup, je me demande comment tout cet umbroglio va se démêler et ce qu'il va advenir de chacun d'entre eux.

Bref, je ne demande qu'à lire la suite, quoi bravo
Revenir en haut Aller en bas
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Mer 5 Mai - 17:56

C'est bien ça Lex, 4 chapitres. merci pour ton comm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Lun 10 Mai - 13:19

Chapitre 3 :



Rod resta interdit, Yates n’était pas du genre à élever la voix, ni même à se mettre en colère. Son coup de gueule aurait probablement beaucoup amusé Rod s’il n’en était pas le destinataire. L’agent n’avait pas compris ce qui c’était passé, un corps venait d’être retrouvé, le même M.O., alors que la presse commençait à passer à autre chose. Ça faisait trois mois depuis le dernier corps, les policiers étaient même étonnés que les journalistes ne se soient pas lassés plus vite. Rod avait juste lancé une blague légèrement homophobe, comme il le faisait depuis le début de l’affaire, histoire de rappeler à tous les libéraux que toutes les religions et le plus part des politiques n’acceptaient toujours pas ‘ça’. Enfin, c’était ce qu’il pensait, parce que Kim venait de lui déballer tout un amas de chose concernant sa grossièreté, son machisme et son racisme. Rob était resté bouche bée, et son collègue était simplement sorti.

Pour se calmer les nerfs, Kim Yates avait décidé de passer au laboratoire scientifique, histoire de voir où en étaient les résultats. Il était tard, l’équipe de nuit était plutôt réduite et il eu du mal à trouver quelqu’un. Nick Forbes sortait de sa pause café, Kim lui fit un signe. Il savait que Nick avait un faible pour lui, et il s’en était déjà servi pour obtenir que son affaire passe en priorité. Le détective n’aimait pas trop profiter des autres, mais avec le scientifique s’était différent, il ne lui avait jamais rien promis.



« Les empreintes ont rien donné, en ce qui concerne l’ADN trouvé chez Brown, je viens de lancer une recherche. Il faut attendre et voir si le type est fiché. »

« Quel ADN ? » Demanda Kim, piqué au vif. Il ne rappelait pas avoir entendu parler d’ADN.

« Brown ne s’est pas laissé faire, le légiste en a retrouvé sous ses ongles. »



Nick s’était remis au boulot, et Kim était resté là, à attendre que l’ordinateur lui sorte une correspondance.

« Ca peut prendre des heures » lui rappela le scientifique « Vous devriez rentrer chez vous, je vous appelle s’il y a quelque chose »

« J’arriverai pas à dormir, alors je suis mieux ici »

« Ton mec bosse ce soir ? »

« J’ai plus de mec »



Nick avait juste posé la question comme ça, mais la réponse avait retenu son attention. D’un seul coup, le contenu de son microscope n’avait plus d’intérêt.

Kim avait les yeux dans le vague. Cette affaire lui avait déjà coûté son couple, et son coéquipier, pas qu’il le regretterait celui là, il était vraiment pressé qu’elle se finisse.

« Désolé, t’avais l’air heureux avec lui »

« Je l’étais, mais on avait pas les mêmes priorités » Kim n’avait jamais vraiment eu de famille, sa carrière passait avant tout. Jimmy ne connaissait que la famille, il n’avait aucune ambition professionnelle.



Nick s’était rapproché de lui

« Si tu te sens seul un soir, tu peux m’appeler »

« Et ton mec, qu’est ce qu’il va dire ? »

« Rien, on a décidé de continuer à voir d’autres mecs. »

Pourquoi pas se dit Kim, il en avait marre d’attendre que Jimmy veille bien lui pardonner. Il voulait redevenir l’homme qu’il était avant de rencontrer l’autre policier, l’homme qui aimait l’aventure.

« Alors sache que je me sens seul »

Nick regarda Kim dans les yeux. Son cerveau fonctionnait à plein régime, et son battement cardiaque avait augmenté pour compenser. Le labo était quasiment vide, le plus gros de son travail fait et le résidu sous son microscope pouvait bien attendre encore un peu. Restait plus qu’à trouver un lieu discret.

« La morgue est vide, le légiste fête son départ au premier »

« La morgue ? » Lui répondit Kim, avec un sourire. Plutôt étrange, mais l’idée ne le dérangeait pas.



Ils eurent du mal à se retenir dans l’ascenseur, Kim sauta littéralement sur lui. Ils entrèrent dans le premier bureau vide, celui du légiste en chef. Le bureau ne contenait que quelques cartons à moitié fait, et un bureau vide. Nick se laissa faire quand l’inspecteur le plaqua contre le mur. Il entendit l’autre homme ouvrir son pantalon, et en fit de même. Ça allait être un coup d’une fois comme il les aimait, rapide, brutal, intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loni
pour le plaisir
avatar

Nombre de messages : 745
ava : Ash
sign : Ash
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Lun 10 Mai - 13:27

En voilà un chapitre qui décoiffe !
Kim qui perd son sang froid, qui gueule, qui se fait draguer et qui se laisse tenter par Nick, dis donc, ça déménage.

Par contre Nick abuse un max. Il a à peine promis à son mec qu'il se tiendrait tranquille qu'il saute (heum) sur l'occasion de s'envoyer en l'air avec l'inspecteur Yates ... Je ne le félicite pas !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Ven 14 Mai - 10:02

En même temps, vaut mieux occuper le temps agréablement en attendant les résultats d'analyse.
Nick est quand même un bel enfoiré et un sacré coureur.
Revenir en haut Aller en bas
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Ven 14 Mai - 10:55

Citation :
Nick est quand même un bel enfoiré et un sacré coureur



Tu trouves aussi Lex?

Merci pour vos comm, la suite et fin arrive ce WE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Dim 16 Mai - 10:40

Suite et fin, merci à celle qui ont suivi et commé cette histoire



Chapitre 4 :



Nick souffla quand Kim le prit, il était au septième ciel, voir plus haut encore. Toujours collé contre le mur, Nick pouvait voir Alex s’avancer dans le couloir. Ce bureau serait le sien à partir du lendemain, c’était pour ça que Nick avait tenu à y emmener Kim, pour emmerder le futur plus jeune médecin chef de la morgue de LA. Mais qu’Alex le voit, ce n’était pas vraiment prévu. L’orgasme le gagna, Kim le suivit. Alex allait les surprendre, et Nick ne pouvait rien y faire. Il frémissait d’avance en pensait à pensait à la colère de son amant, il en avait un peu peur en même temps.



Alex ouvrit la porte, et s’immobilisa. Kim et Nick était en train de se rhabiller, Nick sortit sans même adresser un regard à son amant officiel. Il avait seulement entrecroisé son regard, mais il en avait encore des frissons. Alex allait le massacrer, il était allé trop loin dans la provocation cette fois. Sans se soucier de Kim, l’inspecteur ne risquait rien, il remonta vers le labo. Une correspondance pour l’échantillon ADN apparaissait à l’écran, Nick appuya sur le lien afin de voir le nom du suspect. Il allait appeler Kim, mais s’arrêta. Le nom à l’écran était celui d’Alexandre Rains, son Alex. Ce n’était pas possible, il devait y avoir une erreur. En temps que personnel du laboratoire, l’ADN d’Alex était fiché. Paniqué, Nick fit une chose qu’il ne faisait jamais, il regarda les victimes. Tous ses hommes, il les connaissait. C’était juste des coups d’une fois, des hommes qu’il avait utilisé pour raviver la rage d’Alex quand son amant devenait trop romantique à son goût.



Nick devait prévenir Kim, il l’appela. Comme celui-ci ne répondit pas, Nick se lança dans les escaliers, tout en composant le 911. Il allait avoir besoin de renfort.



Alex et Kim étaient toujours dans le bureau du médecin en chef. Kim était à terre, et Alex le frappait. Tout ce que Nick voyait s’était le policier, le visage en sang recevant sans pouvoir répondre coup sur coup. Nick savait qu’il devait reporter l’attention d’Alex sur lui, avant que le médecin ne tue l’inspecteur.

« C’est bien ça que tu voulais, Nick, non ? » Lui lança Alex, alors que le scientifique ouvrit la porte à la volée.

Shane lui avait pourtant dit ne pas pousser son frère, qu’il finirait par le regretter. Mais pensait-elle à ça ? Surement pas.

« Non Alex, arrête s’il te plait. Laisse le tranquille, il n’a rien fait. »

Alex prit un temps de réflexion, puis répondit « Tu as raison, c’est toi le fautif. C’est toi qui m’as trompé avec eux, pas eux avec toi. »



Avant que Nick ait le temps de comprendre ce qui se passait, Alex s’était précipité sur lui. La fureur donnait au médecin une force surprenant, et bien Nick essayait de se défendre, de lui rendre ses coups, il ne pouvait rien faire d’autre qu’encaisser. Le scientifique croyait que plus jamais les coups ne s’arrêteraient, c’était ce qu’il méritait après tout, non ?



Le coup de feu le surprit. En relevant les yeux, il vit Little J et Shane devant la porte. Little J tenait encore l’arme devant lui, près à tirer à nouveau mais Alex s’écroula. Alors que le policier se précipita vers l’inspecteur, Shane s’approcha doucement du corps de son frère, prit son pouls, lui ferma les yeux. D’autres policiers arrivèrent, des secouristes qui s’occupèrent de Nick et de Kim mais tout ce que le scientifique voyait c’était Shane qui regardait le corps de son frère. Il avait envie de hurler que c’était elle qu’il fallait aider, pas lui mais il était sonné et son cerveau semblait ne plus contrôler son corps.



Après plusieurs minutes, il repoussa un secouriste, se leva et s’avança jusqu’à Shane. Les quelques pas lui semblaient des kilomètres. Quand il arriva enfin devant elle, il la prit simplement dans ses bras pour la réconforter. Ils n’avaient jamais eu de geste de tendresse l’un envers l’autre, il n’y avait eu que de la haine mais aujourd’hui, ils étaient en deuil. Pas de l’homme qui gisait mort à leur pied, mais de l’image qu’il avait d’Alex, frère et amant.





Epilogue :



Shane avançait doucement, elle savait que tout le monde la regardait, en se demandant comment un flic comme elle n’avait pas vu le monstre qu’était devenu son frère. Peut être que certains se disait qu’elle l’avait couvert. Il ne fallait pas qu’elle pense à ça, si elle était là c’était pour réclamer le corps de son frère. Elle comptait lui donner un enterrement digne et rapide, puis se tirer le plus loin possible de cette ville.



En repassant devant l’ex futur bureau de son frère, celui où Alex avait perdu la vie, elle repensa à ce qui c’était passé ce soir là.



La radio lança un appel, le tueur qu’il recherchait avait été identifié, il s’agissait du médecin-légiste en chef Alexandre Rains, et que l’inspecteur Yates avait besoin de renfort immédiat.



Shane et Jimmy s’était regarder en même temps, leur service était fini et le labo n’était pas dans leur zone de patrouille, mais ils étaient à deux pas. Deux rues exactement. Jimmy accéléra alors que Shane lançait la sirène. Ils n’avaient pas réfléchit plus que ça, ils étaient flics avant tout.



Peut être que s’ils étaient resté en dehors de cette histoire… Le nouveau médecin-légiste en chef, par intérim, était venu l’accueillir personnellement. Shane voyait bien qu’il ne savait pas comment se comporter avec elle, elle ne lui en voulait pas. Elle-même ne savait pas quoi penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Dim 16 Mai - 10:50

Et bien, quelle surprise, j'ai rien vu venir du tout euh heiin En même temps, c'est parfaitement logique, super bien ficelé mais ça prend totalement au dépourvu amûûûr! bravo
Revenir en haut Aller en bas
Loni
pour le plaisir
avatar

Nombre de messages : 745
ava : Ash
sign : Ash
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Lun 17 Mai - 13:19

Oh la fin de fou !

Alex le faiblard se révèle être un monstre
Est-ce que c'est la faute de Nick ou avait-il le mal au fond de lui ?
J'ai beaucoup aimé ce final qui prend au dépourvu et le rythme rapide de ta fic.
Bravo Mino !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Lun 17 Mai - 13:57

Merci à toutes les deux d'avoir suivi cette histoire.

Je suis contente que la fin vous est suprise, c'était la but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A6077Z

avatar

Nombre de messages : 1060
ava : Jo
sign : Jo
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Sam 22 Mai - 0:58

Fin innatendue, tu as bien su ménager le suspence

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ratichonbaigneur

avatar

Nombre de messages : 45
sign : www.leblogdesmessieurs.com
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Lun 7 Juin - 0:40

Effectivement pas très drole mais bien sympa a lire!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val



Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   Mer 9 Juin - 17:21

Ben punaise, emballé, ficelé, c'est pesé! C'est super bravo L'intrigue est vraiment tordue, et fournie, c'est excellent. Mais y'a un truc qui me sidère, c'est le nombre de personnages. C'est fourni, certes, mais waou, y'a que 4 chapitres pour tout ça, il en aurait peut-être fallu 3 de plus! Ça le fait qu'à moi, ou bien?? Y'en a quoi, 10, 12? Shane est une fille, Kim un garçon, j'ai pas capté tout de suite, en plus! haaan 'Fin bon, sur la fin, ça s'éclaire un peu, heureusement ko
Tout ça pour dire que je suis épatée par le côté enquête, tu fais ça décidément très bien bravo J'étais paumée, mais ça ne m'a pas empêché de m'accrocher pour savoir la fin! Bravo!

Au plaiz'! à ta santé! bizz smoke

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme qu'il était   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme qu'il était
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OFF/ Forum Slash :: Fictions Originales - Romans :: Angoisse / Suspense / Policier-
Sauter vers: