AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]

Aller en bas 
AuteurMessage
lou
Plume de Dragon
avatar

Nombre de messages : 532
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Mer 7 Juil - 21:20

Genre : Slash - Fluff

Rating : K - tout public

Pairing: Gabriel et Louis

Histoire: Gabriel doit passer un entretien pour décrocher un stage nécessaire à la validation de ses études. Louis, son petit-ami, stresse...

Pour celles (et ceux) qui ne le savent pas, Gabriel est l'un des héros de Poussières d'étoile

Pour celles (et ceux) qui suivent Poussières d'étoile, voici un épisode de la vie estudiantine de Gabriel. Vie qu'il partageait avec Louis.

Trève de bla bla

***********


Le parfum du succès

En cette fin d’après midi, Louis se dépêchait de regagner son studio. Il avait hâte de connaitre le résultat de l’entretien qu’avait passé son petit-ami. Le connaissant, il était inquiet d’autant plus que si son mec ne dégotait pas un stage d’ici la fin de la semaine, toute son année serait fichue. Un gâchis qu’aucun d’eux ne pouvait se permettre.

Le hic, c’était que Gabriel, mis au pied du mur, pouvait se montrer plus froid et tranchant que la banquise, une attitude difficilement compatible avec une activité de conseil-clientèle ou un quelconque travail en équipe. En clair : rédhibitoire.

Dire que c’était ça qui l’avait attiré chez lui. Il avait eu le coup de foudre pas au premier regard ni au deuxième d’ailleurs mais à l’une de ses réparties cinglantes. Le taquiner était devenu son sport favori se rendant bien vite compte qu’il voulait plus, qu’il voulait tout.

Le séduire s’était révélé être une épreuve d’endurance douloureuse et pénible. Plus d’une fois, il avait eu envie de renoncer à ce marathon du coeur, de le laisser tomber aspirant à autre chose que chasser une chimère. Et pourtant, chaque échec le poussait à persévérer.

La récompense fut à la hauteur de sa ténacité. Gabriel s’était laissé approcher puis aimer. Il n’avait pas vaincu toutes ses réserves. Il s’accommodait tant bien que mal de ses réticences et secrets, sachant par expérience qu’insister n’aurait servi à rien.

Leurs sentiments étaient réciproques. Seulement ils ne l’exprimaient pas de la même la façon. Leur couple se basait sur cette certitude, et ça fonctionnait bien.

Avec le reste du monde, il comparait Gabriel à un moteur diesel. Il fallait qu’il chauffe au démarrage et après ça roulait tout seul. Ce laps de temps l’arrangeait dans certaines situations. Lorsqu’un mec du campus tentait sa chance, il profitait de ce flottement pour prouver à ce parasite que ce beau gosse était à lui. Dans d’autres cas, malheureusement, cela devenait un vrai handicap et ils en faisaient les frais. Gabriel en payait le plus lourd tribut malgré sa bonne volonté.

Face à un recruteur, il devait se montrer sous son meilleur profil d’entrée de jeu. En temps normal, c’était pas gagné, alors avec le stress… En témoignait le ratage de ses trois précédents entretiens. Ce quatrième était sa dernière chance. Gab’ en était conscient.

Quand Louis entra, seul le silence l’accueillit. Il avait un mauvais pressentiment. S’avançant vers le salon, il aperçut son homme étalé sur le canapé en train de lire, les yeux bouffis et rouges. Cela lui fit craindre le pire.

« Gab’, ça c’est si mal passé que ça ? s’enquit-il.
— Quoi ? s’exclama le lecteur en sursautant. »

Trop pris dans son histoire, il n’avait pas entendu Louis arriver.

« Ton entretien, ça c’est mal passé ? répéta-t-il, nerveux.
— Tu pourrais commencer par me dire bonjour, on ne s’est pas vu depuis ce matin, lança-t-il presque boudeur. »

Louis était déstabilisé. Le discours de sa tête de mule personnelle ne collait pas du tout avec ce que lui indiquaient les traces sur son visage. Il s’exécuta malgré tout de bonne grâce. Il l’embrassa, capturant ses délicieuses lèvres au goût de café.

Il n’aimait pas le café. Depuis qu’il sortait avec Gabriel, il le tolérait seulement à travers leurs baisers, rendant leur saveur unique tantôt chaude tantôt corsée ou amère.

Le combat de langues qui s’ensuivit et la vigueur avec laquelle celle de son homme le fouillait, apaisa une partie de ses craintes tout en enflammant d’autres pensées, licencieuses celles-ci. Au régime sec « dame veuve poignet » depuis 5 jours – une éternité -, il sentit son désir de lui, l’envahir le faisant délicieusement frissonné. Cependant il mit fin à leur bataille coquine avant qu’elle ne dérape dans un corps à corps enfiévré. Non pas qu’il n’ait pas envie de le posséder encore et encore mais le sexe pour éluder un problème n’était pas dans ses principes.
Louis s’éloigna donc à regret. Reprenant son souffle, il essayait par la même occasion de récupérer un peu d’emprise sur ses deux cerveaux, mettant difficilement celui du bas en stand by, le temps de satisfaire celui du haut.

« Alors ?
— Tu embrasses toujours aussi bien, déclara Gabriel avec un petit sourire canaille. »

Il adorait le faire languir, dans tous les domaines. Quel appétissant spectacle qu’était celui d’admirer son amant la bouche ravagée par ses soins.

« Merde Gab’, arrête de déconner s’impatienta-t-il.
— C’est bon j’ai eu le poste. Ma convention est bien signée, trois fois signée même. J’ai déjà remis son exemplaire à l’administration. T’es content, là. ?
— Putain, j’suis soulagé que t’aies ton stage. Mais explique-moi ton air de lapin en phase terminale de myxomatose. J’ai cru que t’avais chialé tout l’après-midi parce que tu avais encore… Il baissa les yeux. Le mot « échoué » ne fut pas prononcé mais parfaitement capté.
— Si j’te le dis, non seulement tu vas te foutre de ma gueule mais en plus, tu vas t’en servir contre moi pendant des lustres dit-il, énigmatique. »

Louis ne tenait plus. Gabriel en avait trop dit ou pas assez.

« Allez raconte, l’incita-t-il aux confidences.
— Je suis arrivé pile à l’heure. La secrétaire m’a conduit dans un bureau vide en attendant que la personne en charge de mener l’entretien, se libère. J’ai relu mes fiches sur l’entreprise, mes qualités, mes défauts... Bref tu sais de quoi je parle.
— Oui. »

Ils les avaient préparés ensemble ces entretiens.

« J’ai poireauté un bon quart d’heure. J’ai commencé à croire qu’il y avait une caméra cachée ou un truc dans le genre pour tester mes réactions, tu vois. Mais non, le type s’est finalement pointé. Et là….
— Allez, accouche, le poussa-t-il.
— Son ignoble parfum m’a assaillit les narines.
— Il puait le gars ?
— Du tout, il était impec dans son costume trois pièces. Mais je sais pas ce qu’il s’était aspergé dessus mais je me suis mis à éternuer. J’te raconte pas la honte. « Bonjour » y me fait et moi, j’atchoume comme un con. Pas qu’une fois en plus. J’arrivais pas à m’arrêter.
— Oh ! »

Avec tout ce que lui disait Gabriel, Louis se demandait comment il avait pu réussir à se faire engager. Pourquoi ce genre de crasse lui tombait toujours dessus ? Mystère. Il attendait la suite de ses explications pour savoir s’il devait en rire ou pleurer.

— Ouais Oh ! J’ai eu la morve au nez et puis les yeux qui piquent, entre deux éternuements. Tu parles d’une performance.
— Comment il a réagi ?
— A ton avis. Il a eu pitié de moi et m’a escorté aux chiottes. Les gens me fixaient comme une bête de foire. Y’a mieux comme première impression à donner. Je me suis rincé la figure en me traitant de tous les noms, persuadés de mettre grillé à vie dans cette boite. Etre allergique à son recruteur, fallait le faire. …
De l’extérieur, le type m’a posé une question, une seule, si je voulais toujours du poste. Tu penses, j’ai répondu oui même si je devais venir bosser avec un masque de protection ou une combinaison stérile.
Ca a fait mouche, puisqu’il m’a donné le poste avant de se prendre d’un fou rire mémorable.
— Tu me charries.
— je t’assure que non. T’as vu le résultat. Après une pause, j’ai toujours l’air d’un rongeur myxomatosé ? l’interrogea-t-il. »

Louis le regarda, finalement c’était de rire qu’il allait pleurer. Il le réconforta, laissant les commandes à son cerveau du sud.

« Mon lapin, viens que je t’examine. Je veux vérifier que tu n’as pas de séquelle, lui susurra-t-il à l’oreille, lui mordillant le lobe au passage. »

Gabriel se laissa entrainer sans résistance dans leur salle d’examen. Son médecin privé l’allongea sur un grand lit pour l’ausculter à son aise. Bientôt ses gémissements emplirent la pièce. Le traitement faisait effet.

Le lundi suivant, Gabriel passa sa première journée dans l’entreprise. Outre les railleries, il put avoir une discussion avec son tuteur. Bizarrement, il n’avait pas éternué à sa proximité. Plus surprenant, Charles le remercia.

Le parfum qui l’avait rendu malade était en réalité, un cadeau de l’épouse de son chef. Charles le détestait mais pour faire plaisir à sa moitié, il « s’en pschitt-pschittait » la chemise tous les matins. – Ah l’amour.- Il avait donc arrêté d’en mettre en prétextant que plusieurs de ses employés y étaient désagréablement sensible.

« Je ne sais pas si mon explication l’a convaincue. Donc si jamais elle vient vérifier, vous me servirez de preuve.
— Comptez sur moi. »

Le diesel chauffait doucement mais surement...

FIN


Dernière édition par lou le Sam 28 Aoû - 20:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universdragoun.over-blog.com/
A6077Z

avatar

Nombre de messages : 1060
ava : Jo
sign : Jo
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Mer 7 Juil - 22:51

le coup de l'allergie comme bonus à l'embauche j'avais jamais vu

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lou
Plume de Dragon
avatar

Nombre de messages : 532
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Jeu 8 Juil - 0:13

il faut de tout pour faire monde et à CV à peu près identiques, ce genre de déconvenue peut faire la différence en bien ou mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universdragoun.over-blog.com/
Loni
pour le plaisir
avatar

Nombre de messages : 745
ava : Ash
sign : Ash
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Jeu 8 Juil - 11:01

Ooh non !

Gab' est allergique à son tuteur et cela arrange bien ce dernier.
Franchement, je le plainds, parce que des ârfums qui donnent mal au crâne, je connais, alors c'eux qui rendent allergiques ...

J'ai beaucoup aimé cette saynète sur le passé de Gabriel qui m'apparait plus sympa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Jeu 8 Juil - 14:44

J'adore . Déjà parce que c'est super drôle. Mais aussi parce qu'on découvre un Gabriel totalement différent de celui qu'on connaît déjà, c'est surprenant et extrêmement plaisant.

La pairing est super sympa, le rythme de l'OS parfaitement maîtrisé (c'est clair ce que je raconte ? ), les dialogues savoureux. C'est vraiment très bon
Revenir en haut Aller en bas
lou
Plume de Dragon
avatar

Nombre de messages : 532
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Jeu 8 Juil - 14:53

merci Loni et Lex

Gab' est beaucoup sur la défensive dans Poussières d'étoiles, c'est pour ça que planquer derrière son masque, il n'est pas trés attachant (quoique.. ). Mais ce n'est qu'une façade, c'est un hyper sensible limite autiste dans sa manière d'aborder les autres.

Enfin, je le trouve tout choupinou à se débattre dans ses sentiments mais bon, ça n'engage que moi.

dans cet OS je voulais le montrer sans se masque. Quand en sécurité et en confiance, il se lache un peu plus.

Il est possible que d'autres OS suivent sur des épisodes Gabriel / Duncan avant le drame, Gabriel /Louis: leur sépration notamment.

merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universdragoun.over-blog.com/
Val



Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Jeu 8 Juil - 17:21

Bon! Je n'ai pas "poussières d'étoiles" tellement en tête, à la lecture de cet OS, mais j'ai apprécié! C'est très drôle! Le lapin en phase terminale de myxomatose, sérieux haaan J'aime bien l'allusion à l'entretien, et au recruteur avec son parfum, à la fin Laughing
Et puis sinon, tu installes bien les choses, c'est léger, drôle, alors j'applaudis, et pis c'est tout bravo

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lou
Plume de Dragon
avatar

Nombre de messages : 532
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Jeu 8 Juil - 19:54

merci Val

je fais mention de Louis que très très brièvement dans Poussières d'étoile, j'avais dans l'idée de le faire revenir plus longuement mais j'hésite, parce que plus y'a de personnages et plus c'est lourd à gérer et le temps qu'on passe à les décrire ne fait pas avancer l'intrigue.

mais bon, je réfléchis encore, j'espère que les 3 premiers chapitres t'ont plu autant que cet os.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universdragoun.over-blog.com/
Christie
Miss Aquatique
avatar

Nombre de messages : 488
ava : Val
sign : Val
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Dim 11 Juil - 9:52

J'ai bien rigolé avec ton OS, il à au moins trouvé une façon de se différencier des autres

BRAVO j'ai beaucoup aimé

Valbone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
na

avatar

Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Dim 31 Oct - 1:16

Comment ça ? je n'avais pas commenté ce superbe OS ?

drunken J'aime beaucoup cette facette de Gabriel qu'on n'a pas l'habitude de voir dans "Poussières d'étoile". Je le voyais pas du tout sûr de lui, se laissant difficilement approcher de façon intime de peur de dévoiler son lui profond... et là il a laissé entré quelqu'un dans sa vie et ils sont trop mignons coeur coeur

Louis a l'air très gentil, amoureux, préoccupé par les déboires de son homme jusqu'à un certain point bien sûr... parce que forcément les yeux rouges, la phase terminale de myxomatose ptdr ptdr ptdr, nous non plus on ne peut pas résister !

Avec ceci, j'ai encore plus envie de lire la suite de Poussières d'étoile pom pom girl

Merci Lou bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lou
Plume de Dragon
avatar

Nombre de messages : 532
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Dim 31 Oct - 13:43

Gabriel a effectiement du mal à laisser les autres s'approcher, et il n'a pas non plus confiance en lui. La preuve en l'occurence est qu'il n'a pas su se mettre en valeur ou s'affirmer dans différents entretiens, le problème ne venant pas de ses compétences mais de son manque d'aisance relationnelle.

Cela dit une fois que la glace est rompu, il se lache un peu plus. Là où pour d'autres tout ceci est naturel, ça lui demande à lui beaucoup d'effort.

Il en va de même dans sa vie privée et intime. Louis l'a approché doucement, et a su venir à bout de ses réticences, un peu comme Duncan. Gabriel, en confiance, se laisse aller et devient même quémandeur des attentions de son petit-ami.

merci pour ton com, Na.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universdragoun.over-blog.com/
evan's

avatar

Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Lun 1 Nov - 16:40

Alors là j'adore coeur

J'ai bien rit, et tous les deux ont/avaient vraimet l'air de bien s'entendre.
Etre allergique à son recruteur ptdr , trop fort.
Le lapin en phase terminale de myxomatose ptdr ptdr

Dans cetto OS Gabiel parait plus serein, gentil, ça fait plaisir a voir.

bravo bravo agréable à lire, on a tous le temps le sourire au lèvres, et trés bien écrit bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo Shadow Spirit

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Jeu 30 Déc - 20:59

J'ai pas encore lu "poussières d'étoiles" mais ce petit OS donne très envie d'aller y faire un tour. Et puis franchement être embauché pour cause d'allergie, c'est franchement très marrant et j'ai adoré le "lapin en phase terminale de myxomatose" ptdr ptdr ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecteur

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Mar 4 Jan - 13:43

heureusement que l'allergie concerne son patron non son mec lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lisou123

avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 22/03/2010

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Lun 24 Jan - 22:16

Génial cette histoire, être allergique au parfum de son patron faut le faire quand même ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Numphea

avatar

Nombre de messages : 132
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   Lun 21 Mar - 21:16

J'aime beaucoup ce OS : mignon et drôle, bref que du bonheur coeur

Comme pour tout le monde je crois, j'ai bien rigolé avec la comparaison entre Gabriel et le lapin ptdr

J'aimerais bien avoir autant de chance pour mes futures entretients mais j'espère pas trop nééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
epice

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: raaah! yatta!!   Ven 13 Mai - 1:33

tu vas me prendre pour une stalker! mais bon dans ce genre de milieu, on a ses abonnés!
je suis ton histoire impliquant Gab et Dun (sur many fic), et j'avoue que des information sur ce fameux ex dont il est question dans poussière d'étoiles n'est pas du luxe! d'autant plus que je me suis arrété au chapitre 6!
j'espère que c'est encore d'acualité!!
je suis fan!
j'adore le scénario!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fictionpress.com/u/689531/epice
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le parfum du succès > [Poussières d'étoile]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OFF/ Forum Slash :: Fictions Originales - One-Shots :: Romantique / Fluff / Humour-
Sauter vers: