AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Voeu de Val] Histoire carcérale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Val



Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Mar 28 Sep - 12:41

Figure toi que oui, pas mal mister green

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Mar 28 Sep - 15:20

mister green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loni
pour le plaisir
avatar

Nombre de messages : 745
ava : Ash
sign : Ash
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Mar 28 Sep - 18:12

Ca s'attire et s'attise à coup de regard.
Jared en est prêt à oublier la doper ... et toute prudence (!!!) pour ne pas se retrouver au trou et louper les cours.

Petit jeu dangereux jeune homme

sage femme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Mar 28 Sep - 20:03

Merci pour ton comm Loni.

Jared va effectivement devoir faire face aux conséquances de ses actes. A lire dans la suite el diablo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Jeu 30 Sep - 12:11

Partie 5 (1/2)


Quand il entra dans la douche, les trois détenus présents sortirent en vitesse. Jared se retourna et vit le gardien mettre quelque chose dans sa poche, et sortir à son tour, fermant la porte derrière lui. Il était seul, seul avec Fat Joe et trois hommes de main. Un mort en sursis, voilà ce qu’il était devenu. Si on lui accordait une dernière volonté, il prendrait bien quelque chose de fort, très très fort pour partir en planant, en pensant à Kennedy.

« Alors Cage, tu croyais vraiment qu’on allait te laisser tranquille après t’avoir vu jouer les balances » Avait commencé Miguel, un gamin à peine majeur mais qui avait déjà un casier digne des grands criminels.

« Quand on en aura fini avec toi, personne ne voudra de toi et sûrement pas ton petit prof » Avait continué Julio, une grande gueule qui frappait comme une lavette. Enfin, c’était la réputation qu’il avait.

Fat Joe lui se taisait mais il était maintenant vraiment trop proche de lui. Jared avait reculé alors que les quatre hommes avançaient doucement vers lui et là il était coincé entre eux et le mur.

Fat Joe porta le premier coup, dans les reins. Jared était plié en deux quand il reçut le deuxième au visage. Maintenant, il était allongé sur le sol, crachant du sang et une ou deux dents alors que ses quatre agresseurs le regardaient de haut.

« On va s’arrêter là pour aujourd’hui, parce qu’en fait tu nous as rendu service. Mais la prochaine fois… » Pas besoin d’aller plus loin, il avait compris. Avant de partir, Julio alluma la douche sous laquelle était couché Jared. Le flot d’eau glacé qui se déversait sur son corps joua le rôle d’un anesthésique et permit de cacher les larmes qui coulaient sur son visage. Qu’est-ce qui lui avait pris de faire ce stupide geste ? Trois ans qu’il évitait les problèmes et maintenant les gangs l’avaient à l’œil. Et il avait failli crever dans ces stupides douches.

Le gardien avait fini par ré-entré dans les douches et l’avait fait emmener à l’infirmerie. Il était resté là-bas toute la matinée, il n’avait pas ouvert la bouche ni quand que le médecin l’avait examiné, ni quand les gardiens lui avaient demandé qui l’avaient tabassé. Et pourtant ils avaient insisté, depuis le temps ces types n’avaient pas encore compris comment ça marchait ici ? Si Jared ouvrait la bouche, il était mort. Alors il l’avait gardé fermée, même quand ils l’avaient menacé de le priver de cour. Tant pis avait pensé Jared, peut être que s’il arrêtait de voir le prof, il lui sortirait de la tête et qu’il pourrait reprendre sa vie comme avant.

Le médecin avait autorisé Jared à sortir de l’infirmerie le jour même. 24 heures après l’incident qui avait failli lui couter la vie dans les douches, il était à nouveau là, à regarder la grille extérieure. Mais Kennedy n’était pas là, ce n’était pas son jour. Les autres détenus le regardaient de travers, son visage violacé par les hématomes disait tout. Wayne et ses potes parieraient peut être sur l’origine des coups, s’ils n’avaient pas déjà entendu Fat Joe se vanter. Maintenant c’était sûr, plus personne ne le prendrait au sérieux. Pas qu’il est eu une réputation de gros dur, mais il avait su faire profil bas et dissuader les autres de trop l’emmerder.

Et le prof, n’arrêtait pas de penser Jared, il penserait quoi de lui en le voyant comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evan's

avatar

Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Jeu 30 Sep - 12:59

Lui qui au début détesté les cours, la il est devenu un grand fan mister green , enfin c'est plus le prof qui l'intéresse qu'autre chose mais bon.

Je trouve ça mignon, quand il ce place dans un coin pour pouvoir apercevoir son prof de littérature coeur

Aïe, affraid pour Jared.
Le pauvre se fait tabasser, pour avoir voulu éviter une bagarre.

bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val



Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Jeu 30 Sep - 17:02

Avait continué Julio, une grande gueule qui frappait comme une lavette. Enfin, c’était la réputation qu’il avait, muahahahaha Laughing
Toujours aussi bien! Je commence à avoir un peu hâte des retrouvailles, et surtout d'un petit "+ si aff", si tu vois ce que je veux dire mister red
Didonc, ça t'a bien inspirée, je pensais pas que j'aurais droit à autant de chapitres, c'est géantissime!! hey J'adore!!!! bravo bong bong coeur

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Jeu 30 Sep - 17:09

Merci à vous deux.

Tu as encore droit à trois chapitres Val (la suite de celui là, l'épilogue et l'appendice), profite en bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val



Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Jeu 30 Sep - 17:47

Je profite, que dis-je! Je savoure amûûûr!

gros calin

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Dim 3 Oct - 10:52

Partie 5 (2/2)


Finalement, l’envie de battre la coalition blanche avait poussé les Latinos et les Blacks à faire une trêve. Du coup, les cours étaient plus cool. Après l’incident de la douche, Jared avait littéralement séché cinq cours avant de se faire rappeler à l’ordre par le directeur en personne. Comme il n’avait pas su donner de raison valable, plus solide que ‘ce type me rend dingue’, l’administrateur l’avait renvoyé en classe accompagné par un gardien. Et plus question de sécher, sinon il risquait le blâme et adieu la liberté sur parole. A quatre mois de la fin, ça aurait été dommage.

Donc voilà, il était de retour en classe, Fat Joe et Laurel et Hardy avaient fait la paix, les autres essayaient de rester en dehors des histoires de gangs. Le prof venait de leur donner un nouveau livre : les dix petits nègres d’Agatha Christie. Il avait dit que ça devrait leur plaire, parce que l’histoire parlait d’un tueur en série et de criminels. Pourquoi pas s’était dit Jared.

L’alarme s’enclencha en plein milieu du cours, les trois gangsters s’étaient levés d’un seul coup et placés devant la porte. Le gardien ouvrit la porte à la volé, et Fat Joe l’attrapa et lui trancha la gorge avant qu’il n’est eu le temps de parler. WWW cria alors que le sang s’étalait devant lui. Col blanc, Jared et probablement les autres n’en menaient pas large.

« Tout le monde debout » Leur ordonna Laurel, ou Hardy, il ne savait toujours pas. Fat Joe avait déjà empoigné le prof et lui avait mit le couteau sous la gorge « Fais le con et je te bute ».

A la queue-leu-leu ils suivirent le latino vers le bloc B, où le reste du gang avait déjà viré les gardiens. Quelques fumigènes avaient déjà été lancés, les forces d’interventions ne devaient plus être loin maintenant. La lumière, et probablement l’eau, avait été coupées. Fat Joe indiqua à WWW la console de contrôle et lui ordonna de couper les caméras de sécurité. Une fois les grilles refermées, le bloc B était désormais hors de contrôle de l’administration. Les mafiosi et les ariens en large sous nombre dans le bloc B avaient été mis à part dans les cellules du rez de chaussé dont les portes étaient fermées. Fat Joe était le maître.

Jared remarqua quelques types qui n’étaient même pas du bloc B, comme United, le chef du gang de la 50ème, depuis quand préparait-il tout ça ?

Le directeur étaient venu leur demander de se rendre, puis il leur avait demandé leurs exigences. Mais Jared avait arrêté de suivre l’affaire, il était parti se planquer dans son palace comme presque tous les types qui n’avaient rien à voir dans la petite révolution. Wayne écrivait tranquillement une nouvelle chanson alors que les yeux de Jared ne pouvaient quitter le prof.

En bas, Fat Joe l’avait attaché et assis contre un mur, avec les quelques gardiens qu’il avait pris en otage. A un moment, Kennedy leva les yeux vers Jared, ses beaux yeux verts le suppliaient de l’aider. Jared détourna le regard, il ne pouvait rien faire pour lui. Ne pouvait ou ne voulait ? La conscience de Jared lui disait de ne pas s’en mêler, de penser à sa conditionnelle.

Il n’eu pas le temps de réfléchir plus, les fumigènes étaient de retour. D’un mouvement commun, Jared et Wayne se collèrent au fond de la cellule et levèrent leurs mains, histoire de ne pas se faire tirer dessus par les gars de la troupe d’intervention. L’enfer commençait vraiment, les lumières aveuglantes, les gaz, les gardiens qui les sortaient des cellules sans ménageant pour les faire s’allonger sur le sol du rez de chaussé, les ordres criés parfois contradictoires.

Jared entendit un des types dire que cinq détenus étaient morts. Un autre annonça que trois gardiens y avaient laissé leur peau. Jared savait que la vie allait être dure, même si les meurtriers étaient retrouvés, les gardiens les tiendraient tous pour responsables. Tout ce que Jared espérait s’était que Fat Joe y soit passé, qu’il n’ait pas à témoigner du meurtre du type de la salle de cours. Et le prof, pourvu qu’il aille bien. Il ne l’avait pas revu après le début de l’attaque, mais le civil avait du être évacué rapidement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loni
pour le plaisir
avatar

Nombre de messages : 745
ava : Ash
sign : Ash
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Dim 3 Oct - 11:00

Grande fille assez romanesque, j'avais presque espérée que Jared soit un héro à la con comme dans Rock ou autre grande production hollywoodienne. Mais il n'y a que dans les films où le téméraire sauve le monde et s'en sort avec seulement 2 bleus et une coupure au doigt.

J'ai hâte de lire la suite. De savoir si Kennedy est traumatisé, si Jared va enfin pouvoir sortir, s'il va se passer quelque chose ...

bong bong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val



Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Dim 3 Oct - 11:02

Bon sang, c'est venu sans prévenir!! affraid
Jared me rappelle Alvarez, avec Mukada. Il voudrait l'aider, mais il ne peut pas. C'est pas lui qui décide. Il peut y passer lui aussi, il a raison de se planquer. Et l'autre, qui écrit une chanson, il est sur quelle planète, au juste? Laughing
Bon! J'espère que le prof n'en voudra pas (trop) à Jared. En fait, j'espère qu'il n'est pas mort, déjà, mais non, voyons... tu ne me ferais pas ça mister red
J'espère juste un bisou... Regarde ce que tu fais de moi, Mino, une adolescente qui réclame un bisou entre ses deux personnages adorés haaan Un bisou! Un bisou! bong bong bong bong bong bong

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Dim 3 Oct - 11:06

Deux ados, c'est tout ce que vous êtes!

Val, je t'ai promis un happy end, pas un bisous mais qui sais, tu auras peut être de la chance el diablo

Loni: J'ai hésité au début, Jared se serait interposé et aurait été blessé mais je sais pas trop, ça n'allait pas avec le perso. Comme tu dis, on est pas à Hollywood et Jared n'est pas Sean Connery. (D'ailleurs, très bonne référence Rock, un film absolument incontournable ne serait ce que pour les beaux yeux de Ed Harris)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val



Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Dim 3 Oct - 11:09

gnagnagna Un bisou! Un bisou!! bong bong bong bong bong bong mister red

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evan's

avatar

Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Dim 3 Oct - 12:08

C'est la révolution, la guerre même affraid

Jared qui se planque, d'un côté il a pas tord, mais faite que le prof ne soit pas trop amocher.
J'ai hâte de savoir la suite, surtotu si c'est un happy end mister red

bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Dim 3 Oct - 12:47

Merci Evan's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Mar 5 Oct - 20:09

Partie 6 (épilogue)

« Jerry Kennedy, 3ème étage, appartement 4 » lui annonça le gardien. L’immeuble était plutôt huppé, enfin trop huppé pour Jared. Il prit l’escalier parce que depuis sa sortie de prison, il aimait les grands espaces, son agent de probation lui disait que c’était normal.

Il monta doucement les escaliers, sa conscience n’arrêtait pas de lui dire que c’était une mauvaise idée, qu’il ne devrait pas être là. Après la révolte, il n’était plus revenu à la prison. Dès sa sortie Jared avait cherché à le retrouver alors il avait tapé son nom sur internet et il avait découvert qu’il était prof à la fac. Jared s’y était donc rendu et il avait suivi un cours dans un amphi bien rempli. Il l’avait ensuite suivi, juste pour voir où il habitait. Et puis il était resté en bas de chez lui, à surveiller ses allées et venues depuis le trottoir d’en face. Ce n’était pas facile à conjuguer avec son nouveau boulot, ses rendez vous chez le conseiller, les séances des drogués anonymes. Là bas, il avait parlé de ce type qui avait hanté ses nuits et ses jours en prison et qu’il espionnait depuis sa sortie. Son tuteur lui avait dit qu’il devait arrêter avant d’avoir des problèmes. Alors Jared avait décidé de suivre le conseil, mais pas avant de l’avoir vu une nouvelle fois.

Alors il était là, à hésiter à monter dans le grand escalier. Tout ça pour dire quoi ? Vos yeux m’ont hanté pendant des mois, désolé de ne pas avoir pu vous aider pendant la révolte. Je crois que j’aimerais qu’on continu à se voir, je vous inviterais bien à boire un verre si j’en avais les moyens ?

C’était là, le troisième étage. L’appartement 4 était juste à vingt pas de lui. Deux pas en avant, un en arrière. Le prof allait le trouver complètement débile d’être venu jusqu’ici.

Jared prit son courage à deux mains et frappa. Cette fois il était lancé.

« Bonjour » Lança Kennedy en ouvrant la porte avant d’ajouter, surpris « Jared, qu’est ce que tu fais ici ? » Il semblait même un peu effrayé et avait légèrement refermé la porte.

« Professeur Kennedy, je m’excuse de passer vous voir sans prévenir mais je viens de sortir et je voulais juste vous voir, m’assurer que vous alliez bien après ce qui s’est passé »

Jared était persuadé qu’il venait de battre la record de mots énoncés à la minutes tellement il avait parlé vite.
« Je vais bien, merci. Vous voulez boire quelque chose ? »

« Un café, merci » Jared entra dans l’appartement prudemment, comme s’il entrait dans une salle aux trésors.

« Qu’est ce que vous faites maintenant ? » Lui avait demandé Kennedy.

« Je travaille à la bibliothèque municipale, je range les livres quand les gens les ramènent. C’est grâce à vous, j’ai dit à la commission de libération que j’avais aimé vos cours, que je voulais reprendre mes études et avoir une bibliothèque alors en attendant, ils m’ont mis là. »

Jared avait dit ça, parce qu’on lui avait conseillé d’avoir un projet d’avenir. L’idée ne lui déplaisait pas mais il ne se faisait pas d’illusions, il n’avait aucun avenir.

« J’enseigne à l’université, tu peux venir à mes cours si tu veux, je suis sûr que tu y apprendras beaucoup de choses » Lui apprit Kennedy, tout en préparant deux tasses à cafés.

« J’en suis sûr aussi, Professeur »

« Appelle-moi Jerry » En disant ceci, il avait passé une tasse à Jared. Le contact de leurs mains dura un moment, parce que Jared n’enlevait pas la sienne, il n’avait pas envie. Et apparemment Jerry non plus. Ils se regardèrent un moment dans les yeux, le prof fut le premier à rompre le contact. Il lâcha aussi la tasse et murmura un vague « excuse-moi ».

« Je pense que j’aimerai beaucoup assister à vos cours et puis on pourrait aussi aller boire un café ensemble, de temps en temps, pour en profiter » Proposa Jared.

« Pourquoi pas, c’est une excellente idée » Lui avait affirmé son interlocuteur, le sourire aux lèvres.


A suivre dans l'appendice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
evan's

avatar

Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Mer 6 Oct - 1:24

Jared à enfin eu un ticket de sortie bong bong bong bong
Et il a même un petit boulot dans une bibliothéque, pour quelqu'un qui avait pas l'air fan de lecture mister red , mais le mieux est qu'il retrouve son prof qui l'a hanté toute ses nuits amûûûr!

Premier contact entre les deux en dehors de la prison, et plutôt fort encourageant.

bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val



Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Mer 6 Oct - 12:33

Oh oui, petit contact, qui duuuure amûûûr! C'est chou, je croyais qu'il allait l'embrasser, Jerry, mais non! Et ça rend la scène encore plus intense, je dirais. Genre "lisez jusqu'à la fin pour le bisou" haaan Rhaa, Mino, tu m'étonneras toujours du pain sur la planc

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Mer 6 Oct - 12:38

Merci pour vos comm.

Tu m'embette Val, parce que pour moi la scène de la main qui s'attarde un peu trop remplace largement le scène du premier baiser, mais apparement, toi tu y tiens.

Va falloir que je me replonge dans l'histoire pour écrire un second appendice, je scratch à ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val



Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Mer 6 Oct - 12:45

Ah mais je croyais qu'il y en aurait un!
Non mais c'est pas grave, je vais m'en passer!! Ne change pas la fin pour moi, ça va rendre l'histoire trop "happy end cliché" alors que j'adore tes fins, parce qu'au contraire, elles sont pas comme on attend. Tu vois? Change rien, c'est moi qui me suis persuadée par erreur!

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Mer 6 Oct - 13:00

Ok Val, merci parce que je voyais vraiment pas comment écrire ça.

Enfin, c'est un happy end quand même, avec beaucoup d'espoir donc l'histoire est ok avec ton voeux, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val



Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Mer 6 Oct - 13:33

Ouii!! C'est formidable, parfait, j'en perds mes mots! Je t'adore!!

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minotaure
Math3us3 slashy
avatar

Nombre de messages : 1190
sign : Val
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Ven 8 Oct - 22:57

Suite et fin, merci à celles qui ont suivi et commé cette histoire.

Partie 7 (Appendice)


Depuis la mort de Rick, Jerry se laissait aller. Tous ses collègues le savaient, tous avaient essayé de l’aider mais aucun n’avait réussi à obtenir un quelconque résultat. Ce soir là, Kate n’attendait pas grand-chose de sa conversation avec son ami mais elle voulait essayer, pour avoir la conscience tranquille.

Ils étaient sortis dîner en ville, dans un petit restaurant près de chez elle.

« J’ai été voir Rick, ça fait deux ans ce soir »

« Je sais Jerry. Ecoute, je sais qu’on a déjà parlé de ça mais il est temps que tu tournes la page maintenant. »

« Si seulement je savais comment » Avait murmuré l’homme.

« Commence par refaire ta garde robe et arrête de porter tout le temps ce jeans sous prétexte que c’est lui qui te l’a offert. »

« Je l’aime ce jeans, Kate, et puis il me donne l’impression que Rick est toujours là. »

Il avait mangé un peu, en silence et puis Jerry avait reprit :

« Ce que je ne supporte pas, c’est de ne pas comprendre. Pourquoi ce type a fait ça ? Rick ne lui avait rien fait, il l’a juste tué, comme ça, sans raison. »

Il y avait une raison, l’homme voulait son portefeuille. Mais elle ne comptait pas pour Jerry.

« C’était un drogué, ces gens là n’ont pas toujours des réactions logiques. Il avait besoin d’argent, Rick venait d’en tirer. »

Quelques jours plus tard, Jerry avait lu cette étude qui disait que les détenus ‘éduqués’ pendant leur séjour en prison avaient plus de chance de s’en sortir à leur libération. Et là, il avait su qu’il devait y aller. Peut être que fréquenter des prisonniers l’aiderait à comprendre, peut être pas, mais s’il pouvait en sauver juste un, alors il serait heureux.

Kate nota un changement dans l’attitude de son collègue, léger au début mais régulier. Il souriait plus souvent, il s’était acheté un nouveau parfum, un nouveau manteau. Elle avait tout de suite su qu’il avait rencontré quelqu’un, mais elle décida de lui laisser le temps, qu’il lui en parlerait quand il serait prêt.

Et puis, il y avait eu la révolte du bloc B. Ce jour là, Jerry avait cru qu’il allait rejoindre Rick plus tôt qu’il ne l’avait pensé. Quand il avait croisé le regard de Jared, il y avait vu de la peur. Probablement la même peur qui avait dû envahir les yeux de Rick avant qu’il ne meurt. Jared lui faisait tellement penser à Rick par moment. Si seulement cet homme n’était pas un prisonnier, ni un junkie. Ex-junkie lui précisa son esprit, mais ça ne faisait pas beaucoup de différence : c’était un junkie, comme le type qui avait tué Rick.

C’était Kate qui était venu le chercher à la sortie de l’hôpital. Il allait bien, aucune blessure sérieuse. Dans la voiture, elle parut soulagée quand il lui annonça qu’il ne comptait pas y retourner. Elle n’avait pas demandé pourquoi mais il le lui avait dit quand même : pour ne pas s’attacher à ce type qu’il ne connaissait même pas parce qu’il finirait probablement comme Rick et qu’il ne le supporterait pas. Elle n’avait rien dit, juste qu’un jour le destin lui ferait un signe et qu’elle espérait qu’il le verrait.

Et le destin avait fait son signe, en envoyant Jared chez lui. Après avoir hésité un peu, il avait décidé de tenter sa chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val



Nombre de messages : 3179
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   Sam 9 Oct - 15:21

~ The end ~

Aaaaah, ça finit bien!! amûûûr! Ces trois derniers chapitres sont comme les trois dernières pièces d'un puzzle. Elles ne se touchent pas, même si elles appartiennent au même dessin, mais elles le complètent admirablement bien! On a eu le point de vue de Jared, et enfin celui de Jerry. C'est cool de savoir pourquoi il a choisi d'aller enseigner à la prison. Des fois, on ne se rend pas compte qu'il nous manque un point de vue, pour mieux comprendre les choses.
Enfin je philosophe, là...

J'ai beaucoup aimé cette histoire, Mino, j'adore les histoires de prison, et le voeu que j'avais émis est plus que respecté, il est encore mieux que je ne l'avais espéré! Déjà par la longueur, qui a fait durer le plaisir, mais aussi par l'intrigue, et les dialogues, et tout le reste.

Voilà, je te remercie encore une fois, très très très beaucoup, et mille bravos!!! bravo bravo coeur gros calin

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Voeu de Val] Histoire carcérale   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Voeu de Val] Histoire carcérale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OFF/ Forum Slash :: Fictions Originales - Romans :: Angoisse / Suspense / Policier-
Sauter vers: